Le directeur musical

marc-korovitch

Marc Korovitch (Photo : Bernard Martinez)

Né en 1987, Marc Korovitch est diplômé en direction de chœur et d’orchestre. Il a étudié à la Sorbonne, à l’École Normale de Musique de Paris, au CRR de Paris et à la Haute Ecole de Musique de Genève.

Il se spécialise dans la direction d’orchestre auprès de Dominique Rouits et Colin Metters. Pour la direction de chœur, il travaille avec Denis Rouger, Celso Antunes, Michael Gläser, Marcus Creed ainsi que Stefan Parkman.

Chef d’orchestre freelance – en plus de ses activités de chef du chœur et directeur musical du chœur OTrente – Marc Korovitch devient en 2011 le plus jeune chef invité de l’orchestre sur instruments anciens Concerto Köln avec lequel il dirige en Allemagne, en Italie pour le Palazzetto Bru Zane et en tournée en Pologne. Il a dirigé le Uppsala Akademiska Kammakör le Berliner Sinfonietta, le chœur et l’orchestre de Kinshasa au Congo, le chœur et l’orchestre Colonne, et l’orchestre national du Monténégro. De 2012 à 2014, il a été chef de chœur et directeur musical de la Maîtrise Saint-Christophe de Javel.

Il est régulièrement invité par le SWR Vokalensemble Stuttgart depuis 2013 (dont un enregistrement de Daphnis et Chloé de Ravel avec Stéphane Denève), le chœur de Radio France et le chœur Accentus depuis 2014. Il prépare ou dirige ces chœurs lors de grands festivals tels que celui de Radio-France à Montpellier, les Rencontres Musicales d’Evian ou encore la Mozartwoche à Salzbourg pour des chefs tels que G. Dudamel, L. Equilbey, D. Gatti, L. Langrée… En 2016 il prépare le NDR chor, le SWR Vokalensemble et le Europa Chor Akademie dans Roméo et Juliette de Berlioz dirigé par Stéphane Denève et dirige en concert le WDR Chor de Cologne.

Passionné par la pédagogie, il enseigne depuis 2011 la direction de chœur à l’Université Paris IV – Sorbonne et devient chef du département voix et professeur de direction de chœur au conservatoire Paul Dukas en 2013 avant d’être nommé professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris en 2016.